Assises du Tourisme : Demandez le programme…

Le 19 juin dernier, les professionnels du Tourisme français, ont assisté en grandes pompes à Paris, à la clôture des Assises des Tourisme, en présence d’une pléthore de Ministres : Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, Fleur Pellerin, Secrétaire d’Etat chargée due la promotion du Tourisme, du Commerce extérieur et des français à l’Etranger et Arnaud Montebourg, Ministre de l’Economie, du Redressement Productif et du Numérique. Comme vous pouvez vous en doutez, tout ce beau monde est en charge du tourisme en France sans compter la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services. Le tourisme est une priorité en France.
La France, qui est la première destination touristique mondiale avec 83 Millions de touristes, et le troisième pays au monde en recettes touristiques avec 42 Milliards d’€uros, ambitionne à l’horizon 2020, 100 Millions de touristes pour une industrie qui représente aujourd’hui 7% du PIB et emploie 2 millions de personnes.
Ces assises internationales du Tourisme interviennent après une série d’assises Territoriales qui se sont déroulées durant tout le mois de Février 2014, à travers 27 territoires en métropole et Outre mer. En outre, 2700 personnes ont participé à une consultation en ligne et ont contribué à alimenter la réflexion visant à redynamiser le tourisme en France.
La France est consciente de la concurrence accrue qui se développe avec l’émergence de nouvelles destinations et en tant que leader, elle se doit de veiller à la qualité de son produit et aux attentes de ses visiteurs sachant, que le tourisme est un puissant levier de croissance, de développement et d’emploi. Pas moins de 30 mesures ont été décrétées pour relancer le Tourisme Français.
Alors, en attendant nos assises du tourisme, qui devraient se tenir, sauf contre ordre, le 29 Septembre prochain à Rabat, qu’elles sont les thématiques retenues, quels sont les enjeux et quel bilan allons nous tirer quatre ans après le lancement de la vision 2020 ? Nous sommes à la veille du mois sacré du Ramadan, qui sera suivi du mois d’aout propice pour les vacances, autant dire, qu’il ne reste plus que le mois de Septembre pour se préparer à cet événement tant attendu.
Au programme*, il y a aujourd’hui, la territorialité touristique qui tarde à se mettre en place et le système de Gouvernance qui en découle , notamment les agences de développement touristiques; la mise en œuvre des contrats programme récemment signés et la mise à niveau des textes législatifs relatifs aux métiers du tourisme. Voilà pour les têtes de chapitres, et comme nous n’aurons qu’une demi journée, cela sera très bien.
En fait de gros chantiers qui sont étroitement liés, dont on a toujours parlé, mais que nous n’avons jamais osé aborder de manière sereine. Pour des raisons multiples et variées, de bonne ou de mauvaise foi, certains sujets ont été occulté, sachant pertinemment qu’ils resteront toujours latent et qu’ils resurgiront à un moment ou à un autre. Je pense que le moment est arrivé pour en parler et démystifier ce qui doit l’être.
Pour cela, je propose une consultation en ligne des différents acteurs du tourisme, tous métiers confondus, public et privé évidement, justement sur ces sujets que nous n’avons pas osé aborder pour les raisons citées précédemment. Cette consultation pourra durer tout le mois du Ramadan, période durant laquelle la mauvaise foi, devrait normalement laisser la place à la bonne.
Les résultats de cette consultation seront décortiqués, analysés et publiés comme étant la volonté des professionnels du tourisme et serviront de base pour valider ou rectifier ce qui a lieu de l’être. Et le 29 septembre prochain, nous pourrions donner une nouvelle impulsion à la Vision 2020.
Qu’en pensez vous?

* En fait, il n’y a pas encore de programme, alors je suppute….

Author: Fouzi ZEMRANI

Share This Post On

9 Comments

  1. A quoi cela sert il de se congratuler sur ce qui marche,?? C est de tout le reste dont il faut parler et une consultation générale pourrait apporter bien des idées et des optiques nouvelles à condition bien sur d y mettre honnêteté , sincérité et profèssionnalisme. D ou l’importance dans le choix du panel consulté.

    Post a Reply
  2. Mon cher Fouzi, si ces sujets n’ont pas été abordés jusqu’à présent c’est tout simplement parce que ce sont les sujets ou il n’y a pas d’avancement. Alors qu’aux Assises ont veut mettre en avant que ce qui marche….
    Le brainstorming général public-privé que vous recommandez est une très bonne idée mais qui va, réellement intervenir et dire les vraies vérités ? vous savez bien que grand nombre d’opérateurs publics et privés ne veulent pas dire ces vérités, de peur de s’attirer des animosités… A t-on réellement des personnes qui assument leurs positions ? toute la question est là… La langue de bois est partout… Et on préfère s’auto-congratuler sur de petites avancées en occultant comme vous le dites si bien l’essentiel.
    En tout cas Bravo pour cette chronique… Mais pour beaucoup toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire… C’est bien dommage !

    Post a Reply
    • Je pense que l’ensemble des acteurs à besoin d’avoir plus de visibilité après ces quatre années.Tout le monde y gagnerait et en particulier la vision 2020.Jusqu’à présent,la réflexion se limitait à un cercle restreint. L’idée est d’élargir ce cercle pour avoir une véritable image de l’état de notre tourisme et surtout jusqu’où on peut vraiment aller tenant compte de la capacité des acteurs à s’impliquer.

      Post a Reply
  3. Bonjour

    J’ai accompagné modestement certaines éditions des assises du tourisme sur le volet contenu et la partie programme..c’est une excellente idée fouzi ça permettra de coller aux réalités et aux attentes du secteur..avec une bonne dose de légitimité

    Bravo
    Wassila

    Post a Reply
  4. Excellente suggestion.
    D’autres themes tout aussi importants pour l’avenir de notre industrie pourraient/devraient a mon sens etre abordés:
    Reseaux de distribution de l’offre Maroc (nationaux/internationaux)
    Strategie de l’aerien
    Tourisme responsible et developpement durable.

    Post a Reply
    • Alors qui s’y colle? Le ministère, la CNT ou les deux?

      Post a Reply
  5. Une fois de plus nous avons droit à une analyse pertinente. Le fait de consulter l’ensemble des acteurs du tourisme est très importante pour le bon déroulement de l’événement, reste à savoir si de telles recommandations seront prises en considération ou pas.

    Post a Reply
  6. Bonjour Fouzi

    A cheval entre peu de réalisations occurrentes entre le lancement effectif de la Vision 2020 et la mi-2014, la tenue des assises du tourisme est on ne peut plus nécessaire et devra être marquée par la mise au point avec l’ensemble des professionnels du secteur des modalités d’exécution d’un lot de chantiers non abordés à ce jour, que vous avez pris le soin de citer dans votre analyse.

    Exit langue de bois et retardements! L’ossature de la Vision 2020 n’étant même pas en place à mon avis, comment parler de consolidation des acquis dans ce cas? Le plus gros du travail pour harmoniser tout cela concernera la période 2014-2020, il faudra réellement attirer l’attention sur cet aspect lors des assises…

    D’autre part ,recueillir les avis des acteurs du tourisme en guise de préparation des assises est une bonne idée je trouve : Les assises sont là pour éclaircir les points nodaux en rapport avec l’évolution du secteur du tourisme, rectifier le tir à la mi-parcours car il le faut bien, et surtout faire adhérer tous les concernés à la même trajectoire, les ré-orienter aussi si besoin est .. C’est de la sorte qu’une Vision pourrait être qualifiée de réussie.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + douze =