VIGON, Le Soul Man

J’ai découvert Vigon adolescent du haut de mes 15 ans sur des 45 tours estampillés Barclay que j’achetais avec l’argent de poche que me donnait mon père. Durant les surprises parties du samedi Après Midi (15h-19h), je les ramenais avec moi pour les passer en enchaînement sur des électrophones TEPPAZ, double platine et Stéréo pour éviter les temps morts et ne pas casser l’ambiance.

Qui se rappelle de «The End» , «Harlem Shuffle», «The Spoiler» qui s‘enchainaient  avec des « Man’s Word» de James Brown, « Security» d’ Ottis Redding , et d’autres chanteurs tels que Wilson Pickett, Aretha Franklin , Etta James …. la liste est longue et non exhaustive?

J’ai connu Vigon en 1980 à Agadir où je faisais mes premiers pas dans le tourisme. D’abord au Tan Tan Club de l’hotel les Almohades , puis plus tard au restaurant le Jardin d’eau. Durant les cinq années que j’ai passées dans cette ville, j’ai eu le plaisir de le côtoyer assidûment et delà est née une amitié sincère et ininterrompue à ce jour.

J’ai quitté Agadir en 1985 pour retourner dans ma ville natale mais en gardant toujours le contact avec mes amis d’Agadir dont il fait partie et qui se reconnaitront à travers ce post.

Vigon est un homme généreux, désintéressé, et très attaché à ses racines. Durant les 22 ans qu’il a passé à Agadir (1978-2000) je pense qu’il était plus connu que n’importe quelle personnalité de la ville, aussi bien par ses habitants que ces touristes. Je peux dire en toute franchise qu’il a participé à la promotion de la destination plus que n’importe lequel d’entre nous. Il était le passage obligé de tous les touristes, toutes générations confondues, aimé et apprécié de tous: Anglais, Français, Scandinaves, Allemands, Italiens…..et Marocains.

Alors, hier, lorsque je l’ai vu sur TFI dans The Voice, à 67 ans , damer le pion à des jeunes  et s’imposer avec son style, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un sentiment de fierté. Fier de le connaitre, de l’apprécier et surtout fier de l’hommage qui lui ai rendu par ses pairs.

Ma pensée ce soir est pour sa fille Sofia, disparue brutalement en Aout dernier , à la fleur de l’âge et au début d’une carrière en digne fille de son père.

Je voudrais juste rappeler, que Vigon est Rbati et qu’a ce titre il mérite de figurer au festival MAWAZINE, en Guest Star,  une manière de lui rendre hommage et contredire l’adage qui dit que «Nul n’est prophète dans son pays»

 

Author: Fouzi ZEMRANI

Share This Post On

6 Comments

  1. je l’ai connu a agadir il etait fantastique il m’a enregistre une cassette ou on chantait ensembl avc ma femme j’allais a agadir que pour l’entendre chanter merveilleux vigon!!!

    Post a Reply
  2. Bonsoir Fouzi,

    Bel hommage à ce merveilleux chanteur.

    Post a Reply
  3. Vigon est un grand monsieur, c’est toute une vie pleine de travail
    plusieurs générations jeunes et moins jeunes l’ont il apprécié,
    Bravo; ça c’est un exemple!

    Post a Reply
  4. si je ne me trompe pas il fait partie de liste des participants cette année à Mawazine!

    Post a Reply
  5. Bonjour Fouzi,

    C’est un bel hommage que tu rends par ce post a notre the voice national VIGON.

    Effectivement,je confirme que vigon est Rbati, il a fait ces débuts en animant des soirées à la base americaine de Kenitra, et qu’il a bcps de fans à Rabat . Mawazine devra lui rendre homage en le programant cette année.

    Bonne semaine

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *