Pour une gouvernance vertueuse.

Nous avons tenu Samedi 17 juillet 2021, l’Assemblée Générale Ordinaire et Élective de la CNT, qui vient clôturer deux mandats pleins au cours desquels j’ai personnellement milité pour la mise en place d’un état d’esprit basé sur des fondamentaux ancrés dans mes gènes de militant associatif de la première heure.

Cet état d’esprit impose de la Rigueur dans la gestion des relations avec les membres et entre les membres qui ont rejoint les rangs de la Confédération Nationale du Tourisme et qui se sont engagés à en respecter aussi bien les Statuts que le Règlement intérieur, ainsi que les Lois et règlements relatifs aux professions règlementées que sont L’Hôtellerie, L’Agence de Voyage, La Restauration Touristique, Le métier de Guide et le Transport Touristique, enfin le Dahir 58 sur le droit d’associations qui reste la référence pour toute organisation associative au Maroc.

Cette Rigueur impose la confiance et la transparence qui sont de fait les fondamentaux d’une bonne Gouvernance.

A partir de là, nous avons entrepris avec la participation de tous les administrateurs, la présence de la CGEM et sous le contrôle du Ministère de Tutelle, une mise à jour de la situation tant Juridique que financière de tous les adhérents vis à vis de la CNT( Fédérations Métiers, Associations Régionales ou Entreprises Touristiques), conformément à ses Statuts et son Règlement Intérieur.

Ce travail qui a été effectué par un cabinet conseil spécialisé a été approuvé par le  Conseil d’administration tenu le 2 juillet, et la prédisposition de tous les adhérents à y répondre, nous a permis de dresser la liste des votants à l’élection du nouveau binôme qui sera en charge de la politique touristique tant Nationale que Régionale pour le compte du secteur Privé.

Aussi, sommes-nous assurés que le Duo Élu à l’issue du processus électoral entamé depuis le 14 juin dernier lors d’un conseil d’administration dédié, aura toute la légitimité requise pour représenter l’industrie touristique nationale auprès de toutes les instances publiques, semi publiques ou privées.

Le secteur du Tourisme continue de traverser la pire situation qu’il a eu à connaître durant les quatre dernières décennies. La crise du Coronavirus a mis à mal l’ensemble des structures touristiques nationales, quelque soit leur taille ou leur degré d’implication dans la chaine de valeur du produit touristique national. Ce malaise n’a épargné personne et je peux affirmer sans aucune complaisance que certaines associations professionnelles ont joué un rôle important pour maintenir ne serait-ce que le moral des troupes, lorsque la situation l’imposait.

Tenir plus d’une année avec des frontières fermées, un couvre-feu nocturne, une mobilité réduite et la menace d’une énième vague, n’est pas compatible avec une activité touristique sereine et sans la mobilisation des acteurs associatifs qui ont multiplié les webinaires et les visioconférences pour rester en contact avec leurs adhérents et continuer à produire du conseil, prodiguer des solutions et surtout maintenir le lien, la situation aurait été autre.     

Aujourd’hui s’achève ma mission au sein de la CNT démarrée en 2012. J’ai été honoré et fier d’avoir formé équipe avec Monsieur Abdellatif KABBAJ qui a été un Président fédérateur, à l’écoute, disponible et soucieux de l’avenir du Tourisme national. Un grand professionnel de l’hôtellerie avec lequel j’ai beaucoup appris durant ces deux mandats. Notre relation, basée sur la confiance réciproque, nous a permis d’éviter des écueils lorsque la houle se faisait forte ou que la conjoncture devenait trouble, ce qui a été souvent le cas durant ces six années passées. J’ai toutefois le sentiment du devoir accompli, car nous laissons la maison en meilleur état que nous l’avions trouvée.

Au-delà de l’implication de toutes les forces vives du tourisme, femmes et hommes, Jeunes et moins Jeunes, Marocains de naissance et Marocains de cœur, le Binôme élu aura fort à faire pour continuer à convaincre que le Tourisme est l’affaire de tous, qu’il est transverse et inclusif, qu’il reste un formidable levier économique et social, qu’il n’a pas de frontières et surtout qu’il ne saurait souffrir d’aucune divergence.

Ceci étant,  je n’ai aucun doute sur la capacité du nouveau tandem à assurer la continuité car bénéficiant d’une énergie nouvelle et d’une confiance totale manifestée lors du vote à bulletins secrets auquel nous avons tous assisté. Je suis persuadé que nous avons fait le bon choix.

Alors bon vent à Messieurs Hamid BENTAHAR et Hicham MHAMMEDI ALAOUI, les nouveaux Président et Vice-Président Général élus pour le mandat 2021-2024.

Author: Fouzi ZEMRANI

Share This Post On

4 Comments

  1. Résumer 2 mandats successifs de 3 ans chacun n’est pas aisé. Heureusement d’ailleurs !

    « Le seul moyen d’être heureux, disait Numa Denis Fustel de Coulanges, un voisin de mon quartier et accessoirement un illustre historien, est de se consacrer à une œuvre en laquelle on a foi ». Fouzi y a mis un peu plus que de la croyance; avec Si Abdellatif Kabbaj, ils ont fait preuve d’altruisme avec conviction et avec espérance.

    J’espère, Fouzi, que tu y as pris du plaisir, qu’à côté de la vraie-fausse solitude du militant associatif, tu continueras à savourer ce sentiment du devoir accompli.

    Enfin, un mot pour le duo auquel vous avez passé le relais, le temps de leur souhaiter, pour le bénéfice de tous, bon vent et plein succès pour la suite.

    Merci.
    Jalal.

    Post a Reply
  2. La rigueur est l’une de vos principales qualités et c’est ce qui a permis tout au long de ces 6 ans de garantir les fondements de la Confédération… c’est tout à votre honneur Si Fouzi !!!

    Post a Reply
  3. Merci ssi Zemrani pour ton dévouement, ta passion, ta rigueur durant ces 6 dernières années où notre profession a subi la pire des crises qu’elle n’a jamais vécu dans son histoire.

    Notre profession vous est très reconnaissante

    Avec mes amitiés
    A. Chaoui

    Post a Reply
    • Si Zemrani, je voudrais ici vous témoigner toute ma considération. Militant vous êtes, militant vous resterez.
      Quant à la rigueur , je fais confiance à la nouvelle équipe qui saura éviter les fixations stériles pour s’attacher à œuvrer positivement plutôt que dans la rancoeur et les revanches.
      Nous les soutenons sans réserve.

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *