Pessa’h à Marrakech.

Pessah

Ce weekend Pasquale, Marrakech a connu une véritable affluence aussi bien de la part de la clientèle nationale qu’internationale. En effet, beaucoup de français, parisiens en majorité ont profité du Lundi de Pâques pour faire une escapade rapide dans la cité ocre, ce n’est pas à proprement parler des touristes, car beaucoup ont une résidence secondaire soit en médina, soit à la palmeraie. Toujours est il, que certains en ont profité pour inviter leurs amis à partager leurs demeures et déguster l’agneau Pasquale, qui aurait parait-il un meilleur gout chez nous, puisque moins gras.

Concernant les nationaux, nous sommes en plein vacances de printemps, et plusieurs familles privilégient cette période pour visiter Marrakech. On les retrouve dans toutes les catégories d’hébergement selon leur CSP avec une préférence pour les appart-hotels et les club All In. Ces derniers affichent complet depuis vendredi soir et très certainement jusqu’à la fin des vacances, sachant que les vacances scolaires françaises démarrent fin de semaine prochaine et jusqu’au 4 Mai, selon les Zones.

Depuis quelques années déjà, Marrakech est également devenue le rendez vous incontournable des Juifs originaires du Maroc qui font le déplacement de France , du Canada et des Etats Unis pour célébrer en famille Pessa’h, un rituel qui fait partie des trois fêtes les plus importantes de la religion judaïque avec Chavouot et Souccot.

Des hôtels se sont spécialisés dans ce créneau qui nécessite une privatisation des établissements afin de pouvoir satisfaire aux exigences religieuses en matière d’alimentation et surtout des lieux comme les cuisines ou les restaurants où ne doit circuler aucun aliment levé ou fermenté. De plus, il y a des règles strictes à respecter sous le contrôle strict d’un Shomer qui garanti que la nourriture est casher et pour les plus exigeants Glatt casher.

Cette année, malgré les mises en garde, du Bureau Israélien de l’antiterroriste, qui a déconseillé fortement certaines régions, dont le Maroc, les Juifs marocains sont venus en masse célébrer leur fête à Marrakech, confortés en cela par la communauté juive marocaine qui a su les rassurer sur l’état de la sécurité au Royaume.

Et ce sont les séniors, ceux qui ont quitté le Maroc dans les années soixante, qui reviennent chaque année et ramènent avec eux leurs enfants et petits enfants pour un pèlerinage. Ils sont toujours restés attachés à leurs racines, et se sentent d’abord et avant tout Marocains. Ce lien, il est dans leur ADN, car il ne faut pas oublier que les juifs étaient là depuis l’antiquité avant les Romains et bien avant les conquêtes Arabes du VII eme siècle.

Aussi, fêter Pessa’h au Maroc, ce n’est qu’un juste retour des choses et une manière de rappeler que cette terre, mérite d’être épargnée par tous les fléaux. En tous cas, c’est comme cela que je le perçois si on revient aux origines bibliques de cette fête.

Merci donc à tous ceux qui continuent à croire que le Maroc est une terre d’accueil et de tolérance, un Maroc pluriel où Juifs, Chrétiens et Musulmans ont toujours vécus dans le respect des croyances des uns et des autres.

Author: fouzi ZEMRANI

Share This Post On

3 Comments

  1. Mon cher ami Fouzi

    Je viens juste de découvrir ton message qui m’a énormément fait plaisir.
    Pour ma part, permets moi de rajouter ceci:

    Le Maroc a toujours été une terre de tolérance et de cohabitation pour toutes les religions révélées et ceci se traduit par une égalité absolue des citoyens Marocains JUIFS et MUSULMANS, inscrite dans la Constitution et dans l’ensemble des textes qui font de notre Pays, UNE DÉMOCRATIE MODERNE.

    Le Judaïsme Marocain est certainement l’un des plus vivaces de la terre.
    Depuis plus de 20 ans, les Juifs Marocains du monde entier marquent de manière plus forte chaque année leur attachement pour leur pays et y viennent en masse pour effectuer des pèlerinages en leurs Saints enterrés au Maroc.
    Il est d’ailleurs remarquable que certains Saints soient vénérés également par les Musulmans ainsi que par leurs concitoyens Juifs.
    Ce sentiment est d’autant plus fort qu’il est également la conséquence d’une cohabitation multiséculaire qui, à travers les aléas de l’histoire, s’est renforcée dans le respect mutuel et la tolérance.

    Que Le Tout Puissant Bénisse notre Roi bien aimé ainsi que l’ensemble de peuple Marocain.
    Amen

    Jacky Kadoch
    Président de la Communauté Juive de Marrakech & Région

    Post a Reply
  2. Merci Fouzi, pour ce message et rappel,
    que la terre est plurielle.

    le Maroc aussi est pluriel, et une chance historique puisque le façonnement c’est fait grâce à ces civilisations, communautés et croyances plurielles.
    Les Juifs sont bienvenus au Maroc sur la terre de leurs anciens. Le Sud est imprégné de leur passage. Les malhèmes, les maitres artisans ont façonnés ces kasbahs et villages fortifiés qui sont la fierté du Sud, comme les bijoux du Sud et les tapis également.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 4 =