Je pense, donc j’écris.

photo

Je me suis expliqué dans un précédent post, sur les raisons qui m’ont poussé a accepter la proposition de Monsieur Kabbaj pour constituer le binôme CNT dans le cadre d’une candidature pour le mandat couvrant la période 2015-2017. Ces raisons sont toujours les mêmes aujourd’hui suite au suffrage quasi unanime qui a consacré notre candidature après que nous ayons présenté notre programme ainsi que les moyens prévus pour le mettre en œuvre.

Il est évident que les attentes sont grandes aussi bien de la part de ceux qui nous ont élus, que du coté de la CGEM qui nous a clairement signifié que notre secteur se doit d’être à la hauteur des ambitions placées en lui et de la part enfin, des partenaires publics, Ministère du Tourisme en tête, pour qui l’exécution du contrat programme Vision 2020 devient une urgence et ne saurait souffrir d’un quelconque retard. L’heure est grave et tout manquement aux engagements signés sera sanctionné par un discrédit total et irréversible.

Aussi, je mesure à leur juste valeur les messages de félicitations que j’ai personnellement reçus depuis le 23 Décembre dernier et j’en profite pour remercier toutes celles et ceux qui m’ont manifesté leur soutien avant et après cette élection.

S’est alors posée la question du devenir de ce blog ?

Certains ont pensé que ma nouvelle fonction, Vice-Président General de la CNT ne serait peut être pas compatible avec le partage hebdomadaire que j’ai pris l’habitude de faire avec vous ? Que je dois, à partir de maintenant, me contenir à un devoir de réserve de part ma position ? Je voudrai juste répondre que le droit de réserve concerne les fonctionnaires de l’état et les Militaires et nullement les militants associatifs qui doivent exprimer publiquement leurs opinions surtout lorsque ces opinions sont partagées par ceux qui les ont élus.

Lorsque j’ai mis en ligne ce blog, c’est pour pouvoir exprimer librement mes convictions, mes coups de cœurs, mes coups de gueule et parfois mes états d’âme face à des situations parfois graves, d’autrefois compliquées, très rarement ubuesques mais toujours importantes pour l’avenir de notre destination et le développement de notre tourisme.

Le tourisme a toujours été mon credo et si je peux aujourd’hui contribuer à son épanouissement, je ne lésinerai sur aucun moyen pour y parvenir et c’est en cela qu’il est important de communiquer avec tous ceux qui partagent cette même passion.

Depuis plus de quatre ans maintenant je poste régulièrement des analyses, des réflexions, des points de vue et des mises au point sur des sujets divers et variés mais avec toujours un point de mire : Le Tourisme au Maroc. Tous ces écrits sont là aujourd’hui pour me rappeler mes engagements et m’empêcher de dévier de ma ligne de conduite et si par malheur cela devait arriver, vous serez là pour me le rappeler.

Je continuerai donc d’alimenter ce blog qui n’engage que moi et ce n’est pas es qualité que je m’exprimerai mais définitivement intuitu personae et si je suis prêt à sacrifier beaucoup de choses pour accomplir la mission qui m’a été confiée, ce ne sera certainement pas ma liberté de pensée.

Mon présent post n’a rien de philosophique bien que souvent le fait d’écrire et de partager m’évitent de douter d’où mon clin d’œil ce soir à Descartes qui a dit «  Je pense, donc je suis »

Author: fouzi ZEMRANI

Share This Post On

8 Comments

  1. Je pense donc je suis. Dans quel sillage cet adage a été énoncé?
    Être l’homme de la réflexion pour être l’homme du moment, changer de conviction non mais peu être de méthode.

    Être conciliant, modérateur, fédérateur et surtout exprimer les mêmes vérités en les énonçant avec moins de crudité. Choisir les mots et non les maux pour être convainquant. C’est là l’énoncé de la volonté générale.

    Ce sont là ,à mon sens , les caractéristiques dont doivent jouir les Hommes du moment pour être plus productifs.
    La suite des années doit nous apprendre à avoir la suite dans les idées et non pas changer d’idées.

    Être Pour. Etre contre. Les Hommes du moment doivent être à tous et pour tous opérant pour le bien de la communauté y compris ceux que l’on croit être contre soi car de la position ou on a voulu se placer, il faut donner de l’être et pour la bonne cause on peut même prendre sur soi.

    Mes félicitations encore une fois et bonne année.

    Post a Reply
  2. Cher Fouzi
    Je saisis cette occasion, n’ayant plus ton phone pour le faire de vive voix, pour te féliciter pour ce défi que tu viens de relever qui est à la mesure de ton intelligence et de ton implication effective (connue et reconnue) pour le bon devenir de notre très cher secteur touristique
    Donc, comme tu me connais, je place foi en toi pour bouger les choses sans pour autant te demander l’impossible car nul n’en est tenu ; mais comme l’espoir fait vivre, plaçons donc espoir dans cette nouvelle équipe espérant également que toutes les forces vives impliquées deviennent unies en toute simplicité et pour rester dans cette tonalité philosophique de mon commentaire (et félicitations sincères) mon clin d’œil sera plagié du tien : je pense donc je suis
    ALLAH Yassaadek
    Abdellatif

    Post a Reply
  3. Bonsoir M.ZEMRANI,
    Vous le savez mieux que quinconce,M.ZEMRANI : Ce qui intéresse le touriste c’est l’attractivité du pays ou de la ville où il se rend. Cette attractivité est tjs intimement liée à « l’environnement général » de ce même pays ou ville. Aux pouvoirs publics,chez nous donc, de constamment superviser l’amélioration et la mise à niveau de cet « Environnement général » qui englobe aussi bien la sécurité,le bon accueil que la bonne qualité des service et des produits, sans oublier le respect du code de la route, l’embellissement et l’entretien des lieux publics etc. A mon humble avis, ceci est un des plus cruciaux problèmes qu’affronte notre tourisme . Bonsoir

    Post a Reply
  4. Toutes mes félicitations cher ami. Je n’avais aucun doute sur ton élection car tu es un homme de convictions et qui se bat pour ce qu’il croit est juste tant au niveau individuel qu’au niveau collectif.
    A bientôt.

    Post a Reply
  5. Et moi qui me posait la question sur le devenir de ce blog?

    Vous avez pris la bonne décision : Vos tribunes sont saisissantes, merci de nous interpeller à chaque fois sur des sujets de grande importance et de partager avec nous continuellement vos avis.

    Je me ferai toujours le plaisir d’attendre vos posts chaque fin de semaine.. cette même passion qui nous anime !

    Vous souhaitant du succès dans l’accomplissement de vos nouvelles missions.

    Post a Reply
    • Merci Si Mouâd, vous êtes certainement mon plus fidèle lecteur et vos interventions, toujours très pertinentes me rassurent. Vous faites un travail d’information de qualité sur la page Facebook de l’Observatoire du Tourisme. Continuez nous avons besoin d’acteurs du tourisme de votre qualité.

      Post a Reply
  6. Bonsoir M. Fouzi.
    Mes sincères félicitations et bonne chance dans vos nouvelles missions.
    J’ai appris trop de choses en consultant régulièrement votre blog, tant sur le plan personnel que professionnel.
    Merci de partager avec nous régulièrememt vos pensées et analyses pertinentes et pointues sur le Tourisme au Maroc.

    Post a Reply
    • Vous êtes l’avenir de ce métier et un jour vous devrez prendre le témoin pour continuer ce que nous aurons initié. Le tourisme est l’affaire de tous.

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =