FNAVM : Un fauteuil pour trois

L’annonce de la tenue d’une AG Elective anticipée à suscité la candidature de trois membres du conseil d’administration de la FNAVM. Cet acte quasi spontané est vital pour la réanimation de la Fédération qui en avait grand besoin. En effet, le fait d’avoir trois concurrents et de nature à stimuler les membres , en l’occurrence les Associations régionales , pour mettre le curseur au plus haut et les pousser à innover durant leur campagne.Les trois candidats ont des profils différents mais présentent quelques similitudes dans leur approche militante. Ils ont bien voulu répondre à quelques questions.Je tiens à les féliciter pour leur candidature à la présidence de la FNAVM. Cet acte est courageux et mérite d’être salué par l’ensemble des professionnels.Cette candidature multiple ne peut être que bénéfique car la compétition donnera certainement plus de piquant à leur campagne et contribuera  certainement aux attentes légitimes du secteur.

Je vous propose de continuer ce débat à travers vos commentaires, auxquels , je suis sûr , ils se feront un plaisir à répondre , campagne oblige.

F.ZEMRANI : Qu’est ce qui a motivé ta candidature et comment comptes tu, te démarquer par rapport à tes concurrents ?

Amal-150x150
Amal KARIOUN
: En concertation avec mes amis et le Bureau exécutif de Rabat, et après en avoir débattu, voilà maintenant près de deux ou trois mois, NOUS avons décidé qu’il serait utile et judicieux que nous prenions nos responsabilités et que nous assumions la période de transition, conformément aux travaux du comité ad ‘hoc. Notre engagement en tant qu’équipe complétée par d’autres volontés de Fès et de Casablanca nous a paru être une possibilité pour la profession et les professionnels du voyage, et ce après le décès de notre défunt ami Benkhmis.

O.sabri_-e1325765824957-150x150Omar SABRI : je voudrais avant tout te remercier pour l’opportunité que tu me donnes pour expliquer mon désir de contribuer à la réactivation de notre fédération qui souffre malheureusement d’une réelle marginalisation de la dynamique que connaît le secteur du tourisme national. Je ne prétends pas détenir la solution miracle mais après trente ans de métier comme professionnel, je ne peux me permettre de rester les bras croisés sans réagir face aux multiples mutations tant au niveau national qu’international. Ma candidature n’a de sens qu’avec le soutien et l’adhésion d’un nombre plus grand de professionnels et je suis convaincu que l’on ne réussit jamais seul. Il faut donc être honnête et se présenter comme celui qui propose une vision prospective de notre métier avec une primauté pour l’intérêt général.

Majdi-150x150Khalil MAJDI : vous n’êtes pas sans savoir que  notre fédération se situe à un tournant décisif de son existence, conscient des enjeux et défis auxquels  doit faire face notre profession, j’ai décidé de me présenter ma candidature à la fédération. Je pense que l’expérience que j’ai acquise durant plusieurs années dans l’associatif et mon expérience professionnelle me qualifient à tenter ma chance à la FNAVM .En plus exercer notre métier  et faire de l’associatif à Marrakech a été pour moi une grande école.Le fait qu’il y a d’autres candidats ne peut être que bénéfique et apporter un peu de sel à ces élections.Quant à se démarquer par rapport à mes concurrents, c’est à l’assemblée d’en juger. Chacun à son capital de probité, de sympathie et sa capacité de mener à bien la mission pour laquelle il sera investi.

F.ZEMRANI : Quels sont tes chantiers prioritaires en cas d’élection , avec quelle équipe pourrais tu les entamer et les mener à bien et à quel horizon ?

Amal KARIOUN : Je pense que nos chantiers sont clairs : reforme des structures et des statuts de l’actuelle FNAVM qui pourrait donner naissance (ou se transformer) à une nouvelle dénomination, confédérale ou toute autre forme qui sera agréée et conforme à la réalité que nous sommes en train de vivre : transparence, régionalisation, renouveau, etc..

L’équipe sera certainement celle qui a mené la réflexion, avec toutes les bonnes volontés qui se manifesteront et qui s’engageront pour mener à bien toutes les taches.

Quelle horizon ? Le retro planning que l’équipe qui collabore à la mise en place de NOTRE vision, n’est pas finalisé et j’attends la rentrée des vacances pour le terminer puis l’annoncer un peu plus tard.

Omar SABRI : Il faut croire que nous sommes tous d’accord pour que la FNAVM soit restructurée avec des statuts qui répondent mieux aux attentes et exigences de la situation socio-économique actuelle. Comme les autres associations professionnelles, nous devons  accompagner la régionalisation en marche dans notre pays et le tourisme avec la vision 2020 et ses huit régions  sont une réponse à laquelle j’adhère. De plus faire de la FNAVM le partenaire privilégié de cette vision 2020 pour le marketing et la stratégie de commercialisation  de l’ensemble des produits marocains. Toutes les volontés sont les bienvenues; d’autant plus que la mise en place de ses différents chantier devrait prendre un bon semestre.

Khalil MAJDI : En cas d’élection si telle est ma destinée, les chantiers prioritaires sont connus de tous, reste la valeur ajouté qui sera apportée et la manière de procéder dans le respect de la légalité et la rigueur avec laquelle seront traités les problèmes de la fédération.

Il y a d’abord les priorités et les urgences, ensuite les chantiers que nous devons mener à bien tenant compte des tous les paramètres du spectre des agences de voyages. Nous devons d’abord nous pencher sur la restructuration de la fédération et nous réconcilier avec nous même. Amorcer les chantiers de tourisme en tenant compte des différents métiers. Trancher dans la problématique Haj en confiant ce projet à une instance indépendante mais  qui restera dans le cadre fédéral. Développer une approche contractuelle avec les pouvoirs publics. En somme il va falloir prendre des décisions courageuses qui doivent rompre avec le passé.

Mettre en place un instrument pour quantifier la contribution du secteur des agences de voyages dans l’économie du tourisme. La loi sur les agences de voyages est aussi un chantier de grande importance. Il faudra toujours garder à l’esprit que nos actions doivent intégrer la vision2020 de manière active. Tirer vers le haut les associations régionales et les inciter à participer efficacement à la vie touristique régionale.

Développer des partenariats avec les différents acteurs du tourisme : ministère, ONMT, FNT, etc ….

Il ne faut pas oublier les autres composantes : le transport aérien et maritime, la fiscalité, les nouvelles technologies, l’exercice illégal de notre profession et la formation. Bref faire de la fédération une force e proposition.

Ta question est pertinente concernant l’équipe. Le choix de l’équipe est primordial. Rien ne peut se faire sans des hommes et des femmes valables et qui en foie en leurs avenir. Ce choix se basera d’abord sur la démocratie, j’aurais également comme souci la représentativité des différents métiers mais aussi les leaders d’opinion. Reste à s’évertuer à rassembler ces ingrédients.

F.ZEMRANI : Comment comptes tu rattraper le déficit de communication avec la tutelle et quelle seront tes rapports avec les autres métiers du tourisme?

Amal KARIOUN : C’est une bien grande question qui est liée à tout un ensemble.Il faut d’abord crédibiliser notre institution et ce, en nous attachant à nous prononcer sur la politique générale du tourisme, à apporter des solutions aux défis qui nous attendent tant au niveau local, régional, national qu’international, à « reformater » la vision que le public, d’une manière générale, a de l’agent de voyages et à nous impliquer dans :

  • la promotion du Maroc à l’étranger et au Maroc
  • la mise en place de la politique qui sera mise en faveur du tourisme interne,la formation,la protection du consommateur etc..et comme le dit le proverbe marocain : « qu’il naisse et nous le baptiserons »

Omar SABRI : Je suis tout à fait d’accord pour dire qu’il y’a un déficit de communication qu’il faut rattraper avec le ministère de tutelle . Il faut instaurer un climat de confiance et un travail de proximité afin d’avancer ensemble sur les grands dossiers et chantiers qui nous interpellent.

Aussi il faut redonner à la FNAVM la place qu’elle mérite au sein d’organismes privés et publics avec une meilleure représentativité qui correspond à sa dimension  réelle et instaurer un dialogue avec les fédérations comme la FNT et ses composantes surtout la FNIH avec une réactualisation des conventions…

Concernant les autres métiers du voyage qui ont désertés les associations, je compte user de tous les moyens que j’aurais à ma disposition pour les inviter à militer de l’intérieur.

Khalil MAJDI : Développer une image pour améliorer la perception du secteur par rapport à nos partenaires et clients. Instaurer un climat serein et dialoguer. Etre à l’écoute et s’impliquer, ne pas être en dehors du processus ainsi que la scène touristique nationale.

F.ZEMRANI : Enfin quels sont tes arguments pour inciter les Présidents des ARAV à rajeunir et diversifier leurs bureaux afin de donner à la FNAVM de nouveaux atouts pour redorer son blason?

Amal KARIOUN : Quels arguments pour rajeunir les bureaux des associations régionales ? D’abord les jeunes doivent s’impliquer comme nous l’avons fait en assumant des responsabilités spécifiques.Tu dois quand même te souvenir par où tu es passé et comment tu es devenu Président. Il faut connaitre les rouages, s’impliquer dans la chose associative, contribuer ne serait ce que par un mot, une phrase, un texte. Et puis quand la personne se sent prête, elle le saura et ses supporters, bien avant pour aller bousculer et faire avancer les choses.

Personne ne nait savant.

Une seule main ne peut pas applaudir,

Et rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme.

Omar SABRI : Il nous faut d’abord exclure personne et surtout toutes les personnes qui ont dans un passé proche ou lointain contribué à ce que notre tourisme soit ce qui qu’il est aujourd’hui ! La crise actuelle doit notamment nous mobiliser pour créer ensemble un nouveau modèle pour la FNAVM avec un rajeunissement et une féminisation des ses acteurs.

Khalil MAJDI : Vu les profondes mutations que connait notre pays,  la diversification se fera d’elle-même. Ceci dit , il faudra user d’ingéniosité pour pousser dans ce sens.

Author: fouzi ZEMRANI

Share This Post On

21 Comments

  1. Chers Confrères,

    J’ai appris avec beaucoup de plaisir les candidatures à la Présidence de la FNAVM de nos confrères Majidi, Karioun et Sabri.

    En lisant les statuts de notre Fédération, l’article 15 qui concerne l’élection anticipée du président dit:
    4. « Toutefois, des élections anticipées du président peuvent avoir lieu et ce sur décision de l’Assemblée Générale Extraordinaire.
    L’Assemblée Générale Elective se tient dans un délai de 15 jours à compter de la date de la décision de l’AGE.
    Le mandat du Président est pour 3 ans. Les candidats à la présidence doivent déposer leur demande de candidature au siège de la FNAVM dés le lendemain de la décision
    de l’AGE et au plus tard dix (10) jours avant la date de la tenue de l’Assemblée Générale Elective.
    Le conseil d’Administration doit statuer sur l’éligibilité des candidats au plus tard la veille de l’Assemblée Générale Elective.

    Or, la décision des élections anticipées du Président a été décidé par un conseil d’administration!!!!!!
    Allons nous continuer à bafouer les statuts de cette Fédération au gré de nos envies et souvent sous la pression de conjonctures aléatoires et non objectives
    Je pense que cela suffit, nous avons malmené cette Fédération depuis quelques années déjà et nous sommes la risée de tout le monde. Nous avons perdu notre crédibilité vis à vis de l’administration de tutelle et plus important vis à vis des agences de voyages elles mêmes. Si nous perpétuons encore l’illégalité, je pense que nous ferons fuir le peu d’agences qui croient encore en cette Fédération.

    Attelons nous à reconstruire cette Fédération sur des bases solides, commençons par structurer les associations régionales, revoir les statuts et donnons nous un peu de temps pour préparer l’avenir avec sérénité et sérieux.

    Le Maroc entre dans une ère nouvelle, soyons à la hauteur de la responsabilité qui nous incombe pour les générations à venir.

    Confraternellement

    Post a Reply
  2. Je suis partant pour faire partie de tout mouvement de nature à faire table rase de la configuration existante et confectionner de nouveaux statuts ouvrant la porte à toutes les composantes de la profession. Pour barrer la route aux lobbies. Pour construire une fédération forte, capable de faire entendre sa voix pour assainir la profession, ayant les moyens nécessaires pour réguler la profession et pour constituer une force de proposition respectée par ses partenaires. Une fédération respectueuse de la réglementation et ayant tous les atouts pour se faire entendre. Par conséquent je confirme ma précédente proposition de confier à une équipe pluridisciplinaire, aidée en cas de besoin de spécialiste, le soin de produire un statut qui régira la profession sur le long terme, avant de passer aux élections.

    Post a Reply
  3. Bravo Hayat et je n’attends pas moins de vous en tant que jeune et femme.
    Je n’ai pas voulu faire de commentaire auparavant, car j’estimais que celui ne devait pas venir des candidats mais des professionnels.
    Je dis cependant que les personnes qui nous ont fait le plaisir de commenter nos candidatures n’ont pas remarqué que personnellement je dis que c’est une période de transition et de mise à niveau.
    Pour pouvoir changer les choses il faut d’abord s’appliquer à respecter les statuts existants si nous voulons que les nouveaux le soient.
    Dire que reprendre les mêmes pour recommencer et ne rien donner, c’est ne pas tenir compte de la personnalité et de ses composants du candidat ou de celui qui sera président.
    Comme nous le disons couramment, l’habit ne fait pas le moine.
    Oui, je sais que ce sont les mêmes personnes qui se retrouveront dans le Conseil d’administration.
    Oui, ce ne sera que pour une courte période durant laquelle nous nous attacherons à mettre en place les nouvelles règles du jeu et le nouvel organigramme.
    Personnellement, je ne vois cette présidence que comme cela, et comme je le dit en réponse à la dernière question:
    « D’abord les jeunes doivent s’impliquer comme nous l’avons fait en assumant des responsabilités spécifiques.Tu dois quand même te souvenir par où tu es passé et comment tu es devenu Président. Il faut connaitre les rouages, s’impliquer dans la chose associative, contribuer ne serait ce que par un mot, une phrase, un texte. Et puis quand la personne se sent prête, elle le saura et ses supporters, bien avant pour aller bousculer et faire avancer les choses ».

    Oui, je souhaite que votre génération vienne remplir le terrain et s’impliquer, donner son point de vue (même naïf si cela était) apportant fraîcheur et renouveau; oui j’en appelle à vous et à votre implication dans la chose associative.
    Vous nous trouverez avec vous pour vous apporter notre expérience, parfois de la sagesse et certainement de la reconnaissance pour votre dévouement à une cause pour laquelle personnellement j’ai consacré près de 40 ans.
    Merci Hayat, et si mes confrères me font l’honneur de me reconduire, je m’engage à vous appeler pour participer dans une équipe qui veut une fédération pour tous et par tous.
    Amal KArioun

    Post a Reply
  4. Bravo Hayat ,

    Je t’invite à venir demain à l’AGO (14H Hotel IDOU ANFA ) de prendre la parole et de dire ce que tu penses .

    Je serais le premier à applaudir et te soutenir .
    Nous avons tous mar de la mediocrité , et de la complaisance .

    Cordialement

    Post a Reply
  5. Bonjour à Tous,
    J’ai lu avec grande attention toutes les reflexions et je rejoind mon cher ami Soukani , pourquoi ceux sont toujours les mêmes ???? où sont les autres ??? où sont ceux qui pensent tout bas ce que je vais me permettre avec toute modestie de vous transmettre à travers ces lignes,
    Si Zemrani, Si SOukani et tous ceux qui prennent de leur temps et qui militent à leur manière pour faire avancer notre profession !!!!
    Mon avis le plus sincère, nous n’avons nullement besoin d’un Président s’il sera entouré toujours des mêmes !!!!! Est ce que vous pensez que ceux sont les présidents qui font le travail, nullement et surtout s’ils sont mal entourés et mal conseillés.
    Il faut commencer par nettoyer toutes les assocations régionales SANS EXCEPTION !! je vais peut être décevoir les 3 candidats !!!! mais je suis désolée, ils ont eu le courage et le mérite de se présenter !!! ceci n’est pas suffisant …. Je vais parler de celui que je connais le plus Mon ami Omar Sabri, bravo d ‘avoir pensé te présenter et j’espère que tu auras la confiances des votants !!! mais est ce que au fond de toi tu es convaincu des personnes qui seront avec toi ???? NON ceux sont ces mêmes personnes qui ont entouré le past président pendants des années !! et il y a rien eu !!! aucun changement, aucun projet solide, aucun avancement !!! NIET !!!
    Moi je vais décevoir encore plus de personnes en demandant à ceux qui sont de mon avis de me rejoindre !!!! je vais lancer le MOUVEMENT DU 13 Janvier date de ce jour !!!! (comme mouvement du 20 Février)… Je vous demande chers amis, chers professionnels, vous qui voudriez une bonne représentation à la Fédération, un Président et un Conseil digne de nos besoins et nos ambitions…. Nous devons tous militer et je crois qu’il est temps !!!! Je ne nie pas que beaucoup de choses ont été faites plusieurs années auparavant, alors reprenons le flambeau et allons à l’avant.
    Nous devons provoquer une grande révolution pour un assainissement global de la profession !!!!!
    Je vous invite tous à une relexion globale en espérant que l’AVC va penser nous réunir pour une matinée de concertation….. Nous avons un grand homme à la présidence de l’AVC avec un grand coeur mais trop occupé !!!! de ses agences, à son club, à la FRMF et maintenant à la FIFA, il peut pas être partout !!!!!!
    Nous voulons des jeunes !!!! et why not des femmes aussi !!!!!
    J’attend vos commentaires avec grand intéret !!!!

    Post a Reply
  6. Bonjour à tous. c’est bien dommage que ce soit toujours les mêmes qui interviennent pour animer ce Forum d’échanges initié par Fouzi. Pour les autres, les interventions qu’ils font en silence, auraient pu enrichir le débat et nous aurions tous profité de cela. Les candidats eux mêmes auraient pu faire leur stratégie en prenant connaissance de toutes ces recommandations, venant de confrères qui se respectent et qui ont passé une partie de leur vie profesionnelle à militer dans les associations et même fédération. Commençons donc déjà par mieux communiquer entre nous aussi bien dans nos régions qu’à l’échelon national. Chacun des confrères qui ont eu le courage de présenter leur candidature, ne doit pas oublier qu’il milite pour nous tous! Et que si sa région mérite plus d’attention de sa part, les affaires fédérales devraient être prioritaires. Puisqu’il n’y a pas de Fédération sans les régions et vice versa.

    Post a Reply
  7. Si Drafat a entièrement raison et plus particulièrement sur ses points 1 et 2 . Il ne faut pas oublier que le Bureau , le Conseil et la la Fédération tout entière ne sont que l’émanation des Associations Régionales donc le travail le plus important à faire- avant même d’envisager une « révision  » de la Fédération- est la restructuration et la revitalisation des AR: un corps ne peut être vivant si le sang n’y circule pas !!!
    Donc avant d’envisager également des candidatures à la Présidence, un travail de fond doit être effectué régionalement, en tenant compte des éventuelles nouveautés de découpe régionale, de fusion et de toutes modification effectuée ou à venir très prochainement. Alors et seulement alors , pourra en émerger une FNAVM authentique, reflet réel de la profession, et non un enième placage vide de sens !!!

    Post a Reply
  8. Bonjour tout le monde,

    Deux jours (lundi et mardi dernier) pour prendre contact avec les confrères de Fès, Meknès, Tanger et Kenitra. Nous apprenons les vertus du dialogue, la grandeur de l’écoute ainsi que le respect de la confraternité. Notre force est en nous. Le diagnostic est connu. il s’agit maintenant pour nous de prendre les bonnes décisions. De suivre la voie de la sagesse et de la clairvoyance. Aucun être humain n’a le monopole de l’intelligence, mais l’heure est au bon sens.
    Cher Fouzi. Merci d’être l’un des gardiens du temple.
    SiMohammed

    Post a Reply
  9. Nous espérons que le vote soit démocratique, et que les electeurs donnent leur voix au candidat ayant la capacité de conduire la fédération vers un avenir meilleur.
    Le futur President doit etre integre et pret à donner de son temps .
    Il doit avoir de bons rapports avec l’administration.

    Normallement les relations FNAVM/ministère de tutelle doivent
    etre excellentes puisque leurs efforts convergent vers le meme
    objetif: le develloppement du secteur.
    Si vous permettez; 3ala Barakatillah!

    Post a Reply
  10. Bonsoir à tous,

    Le samedi 14 Janvier va être un grand jour pour notre profession. On va pouvoir in cha-allah tourner la page de ces trois dernières années, marquées par une gestion désastreuse de notre fédération : Absence du bureau exécutif,des réunions du CA qui ne sont convoqués qu’en cas de crise ou d’urgence, des assemblées générales annuelles groupées et bâclées, un manque profond de vision et de stratégie, une représentativité très timide auprès des instances représentatives de notre activité, plus aucun dialogue avec nos partenaires et pire une corde très tendue entre la FNAVM et notre ministère de tutelle… bref , tournons cette page définitivement et gardons espoir.
    A quelque jours de cette AGO, Je voudrais par ces quelques lignes rappeler aux candidats et aux votants quelques principes à sauvegarder:
    -La gestion de la FNAVM est soumise à ses Statuts et à son Réglement Intérieur , quelque soit leur valeur et leur justesse , ils doivent être respecté dans leur intégralité. (le fameux article 15 qui pose problème ) doit être expliqué durant l’assemblée Générale Extraordinaire , qui à mon avis reste souveraine pour maintenir ou abroger cet article et ouvrir ainsi la possibilité à des élections anticipées.
    -Les candidats devront argumenter leurs positions devant l’AGE , et accepter la décision de cette dernière quelque soit l’issue de l’élection .
    -Le mode électoral doit aussi être respecté à la lettre ( Vote personnel et secret ), chaque électeur doit voter suivant son âme et conscience et éviter le vote partisan et groupé.
    -Je crois que tout le monde (Candidats et électeurs ) est d’accord sur le besoin de restructuration de nos organes (Associations et Fédération). Le comité Ad-Hoc à dessiné les contours et marqué les pistes à suivre, mais ce travail demande réflexion sur le COMMENT.
    J’invite donc les candidats dans le cadre de la présentation devant l’AGO à exposer leur vision de la mise en place de cette réforme et l’Agenda proposé.
    Les candidats sont aussi invités à éclaircir les électeurs sur leurs stratégie de gestion des dossiers épineux (Hajj , Exercice illégal de la profession , Crise du secteur , Relation avec la FNT , ONMT et MT )

    Le candidat qui sera ainsi élu , sera le président de tous, il aura pour lui la légitimité nécessaire pour lancer la réforme, affronter les récalcitrants, convaincre les opposants et surtout être le porte parole de la profession devant nos partenaires et notre administration .

    La tache est très dure mais comme disait Barak Obama dans sa campagne électorale :

    YES WE CAN

    Post a Reply
  11. Bel exercice !
    A renouveler !
    Bon souffle et bonne inspiration à tous !!!

    Post a Reply
  12. Au-delà de la qualité intrinsèque de chacun des candidats, que je respecte, je pense que le contexte dans lequel ils se présentent est biaisé par la nature même de l’électorat actuel devant lequel ils vont se présenter.
    En effet, cet électorat n’est pas constitué de l’ensemble des agences de voyages, mais seulement des membres des conseils d’administration des associations régionales actuelles. Dès lors, il est permis de constater que :
    1) Ces associations ont été constituées selon un découpage régional qui a été modifié. Certaines parmi ces associations sont appelées à disparaître ou à s’intégrer dans un groupement respectant le nouveau découpage régional.
    2) Les membres des conseils d’administration actuels sont impliqués, de près ou de loin, dans le marasme que vit la profession depuis des années et en particulier dans la conduite de leurs associations et de la fédération.
    3) Il a été constaté et reconnu que ces associations et cette fédération, et par conséquent les membres de leurs conseils d’administration, ont privilégié plus que de raison les affaires relatives à l’opération pèlerinage et ont pratiquement marginalisé les volets vitaux du tourisme ainsi que les opérateurs qui y sont intéressés et qui ont ainsi déserté progressivement les associations régionales et la fédération.
    A présent que l’ensemble des professionnels ont pris conscience de la nécessité de refonder la fédération sur de nouvelles bases, il serait judicieux à mon avis, d’avoir le courage de faire d’abord table rase du passé et de ses séquelles en préparant l’émergence d’un électorat le plus large possible, incluant toutes les composantes de la profession.
    Cet objectif peut être atteint si lors de la prochaine assemblée générale on décide de se donner une période transitoire de 6 mois et de mettre en place un comité provisoire composé des représentants de tous les secteurs de la profession, qui sera chargé d’expédier les affaires courantes et de préparer les nouveaux statuts auxquels les associations devront se conformer pour élire leurs organes dirigeants avant fin juin 2012.
    Ce n’est qu’à ce moment qu’il faudra réunir une assemblée générale élective dans laquelle prendra part un électorat nouveau et aussi large que possible. Nul doute à ce moment là que d’autres candidatures pourraient se manifester, ce qui donnerait tout son sens à la compétition.

    Post a Reply
  13. Bonnes reflexions de M.Soukkani.
    Le futur président devrait avoir autour de lui des compétences et un climat sain qui lui permettront de traduire les attentes des professionnels. M.Faouzi les candidats sont certes connus dans la profession mais pas par la plupart des agents de voyage,sans trop vous demander ,vous est il possible de nous les présenter encore plus merci

    Post a Reply
    • Re bonjour,
      En cliquant sur le nom du candidat à coté de sa photo , vous avez sa biographie . En ce moment les candidats font la tournée des régions et je pense que chaque association devrait inviter ses membres à les rencontrer pour qu’ils puissent s’exprimer sur les attentes des agences de voyages membres.

      Post a Reply
  14. Mci Fouzi d’avoir pris les devants et donner aux 3 candidats l’occasion de nous donner une idée sur leur motivation d’être élus à la tête de la FNAVM. Cependant, il me paraît non cohérent que le candidat élu soit obligé de faire avec des conseillers hérités de l’ancien CAD de la FNAVM. Il aurait été plus logique qu’il commence son mandat avec une nouvelle équipe avec laquelle il devrait travailler et mener à bien son programme. Comme tu le sais, le programme d’un Président, ne peut réussir que s’il a autour de lui les compétences et les motivations nécessaires. Et comme la FNAVM n’est que l’émanation des régions, un Président ne devrait être que le porte parole des régions. La question du Haj a toujours été un volet déstabilisant pour les Présidents de la FNAVM et cela ne risque pas de changer! Sauf si nous arrivons à valider 3 grandes orientations: Voire Tourisme Religieux; Le Réceptif; Le tourisme d’affaires dont le Outgoing. Pour cela, nous devons être unanimes et nous rapprocher des ministères concernés. Quant au tourisme, les chantiers sont nombreux, malheureusement, nos querelles intestinales et représentativité actuelle auprès des instances nous pénalise et empêche d’avancer pour atteindre nos objectifs. Oh combien ambitieux! Merci.

    Post a Reply
  15. Bonjour Si Faouzi

    Mon but n’était pas de vous indisposer ; nous profitons de cet espace que vous mettez à notre disposition pour débattre des problèmes de la profession.
    Beaucoup d’agences combattent d’abord pour leur survie et c’est aussi prioritaire.

    Post a Reply
    • Vous ne m’indisposez nullement, et vous avez toute la liberté de commenter et de poser les questions qui vous importent. Oui le Hadj est un sujet brûlant et mérite à lui seule une réflexion approfondie. Tous les intéressés , qui sont nombreux , devraient à mon avis se constituer en association nationale adossée à la FNAVM pour défendre leurs intérêts.

      Post a Reply
  16. Bonjour,

    Je salue d’abord Si Faouzi pour ses articles et sa vision de l’avenir de la profession aussi pour son courage à exprimer son avis clairement.
    Je vous demanderai encore une fois de me supporter car je vais emettre quelques réflexions , merci M.Faouzi.

    Si vous permettez je constate que seul M. Khalil a évoqué le volet Haj qui pourtant est un dossier qui doit être revu dans sa globalité.
    Vous savez parfaitement qu’ un grand nombre d’agences de voyages sont en difficulté et que l’organisation du Haj les aiderait énormément à renflouer leur trésorerie .Les agences qui se portent bien sur le plan financier se comptent sur le bout des doigts dans chaque région et que l’organisation du Haj n’a pas de grande impact sur leur bilan.

    En voulant exprimer mon avis sur le mode actuel des quotas et
    des inscriptions ,vous aviez réagi ,je me suis peut être mal exprimé; Mais je reste toujours convaincu que le mode n’est pas démocratique.
    Si la question posée aux pélerins était pour un montant fixe de 41000 dhs ou autre(meme produit) qu’est ce vous choisirez si vous voulez faire le Haj? l’agence ou le Haj organisé par l’état? là le résultat serait plus démocratique.

    La défaillance d’une ou deux agences dans tout le royaume ne doit pas pénaliser toutes les autres. Je ne veux pas parler des défaillances de l’autre partie vous en savez long….

    Si nous demandons la part qui nous revient de droit ;c’est légititme , nous le faisons avec foie amour et sérénité,en plus c’est notre métier nous avons des charges nous employons des jeunes et nous payons des impôts.

    Sans revenir en arrière et parler de ce qui était la part il y a quelques années ni du projet qui visait a céder l’organisation entière aux agents de voyage c’est dommage que cela devienne de l’histoire ancienne!

    Merci encore M.Faouzi

    Post a Reply
    • A la lecture de votre commentaire je sens un véritable désarroi quand à l’opération pèlerinage. J’ai volontairement occulté cette question aux candidats car jusqu’à ce jour la FNAVM ne s’est occupée que de ce sujet , sans résultat malheureusement et au détriment des autres chantiers qui sont prioritaires au vu des enjeux économiques e notre destination.
      Le Hadj est vital pour notre secteur. Je laisse le soin aux candidats de vous donner leur stratégie pour recouvrer les parts de marché perdu depuis 2007.

      Post a Reply
  17. C’est très bien d’avoir déjà 3 candidats, mais pourquoi ne pas essayer d’en faire émerger d’autres « de la base », par exemple en tenant en tout premier lieu les AG de toutes les Associations Régionales, pour constituer ainsi le nouveau Conseil d’Administration de la Fnavm dont on sortira le nouveau bureau Président compris, puisque de toutes façons ce nouveau bureau et ce nouveau Conseil ne peuvent avoir q’un mandat exceptionnel et réduit, essentiellement dévolu à la refonte non seulement des textes mais de la structure même de la Fédération.
    Le Métier a changé, l’environnement professionnel aussi, et les nouvelles structures associatives, Associations ou Fédération, doivent en tenir compte, en s’allégeant et en se dynamisant en créant leur propre « vision 2020 » …..

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 4 =