A la rencontre des élus du PJD

A la demande de maître Younes BENSLIMAN, membre du CRT, une rencontre a été organisée ce lundi entre les professionnels du Tourisme et les parlementaires du Parti Justice & Développement  pour la région Marrakech Tensift El Haouz.

Cette rencontre , qui est une première dans les annales du CRT, a permis aux professionnels de présenter l’institution avec ses composantes et son objet, ainsi que la situation du tourisme dans notre région.

Tout le monde s’accorde sur le fait que le Tourisme est la première activité de la région tant sur le plan économique que sur le plan social et qu’elle ambitionne de faire de notre destination la première destination Africaine et dans le Top 20 des destinations mondiales à l’horizon 2020.

Les sujets qui ont été abordés concernent essentiellement le produit, la capacité d’hébergement, l’aérien , le marketing et la communication.

Sur ce dernier point, l’ensemble des professionnels conscients du résultat des urnes, que tous applaudissent , souhaitent transmettre aux principaux bassins émetteurs un message rassurant qui confirme la démocratie mis en place suite au discourt Royal du 9 mars 2011.

Les élus du PJD ont exprimé leur volonté d’accompagner notre secteur, en étant à l’écoute des professionnels et en œuvrant pour l’attractivité de la destination tant sur le plan de l’accueil, que de l’animation, de la qualité et du produit.

En ce qui concerne les agences de voyages, j’ai tenu à rappeler l’injustice fiscale que nous vivons , étant toujours taxé à 20% pour la TVA et ne bénéficiant pas du statut d’exportateurs qui nous permettrait de bénéficier de 50% d’abattement sur l’IS.

D’autre part , et s’agissant du Tourisme Interne qui nécessite un étalement des vacances au niveau des régions, il serait judicieux d’instaurer un système de cheques vacances au niveau des entreprises, pour permettre au plus grand nombre de consommer le produit national. L’objectif étant d’arriver à 30% de clientèle nationale et 70% internationale.

Pour ce qui est de l’informel qui perturbe notre activité , il ne s’agit nullement de faire de la répression, mais de basculer  vers le formel par des mesures incitatives afin d’élargir l’assiette fiscale et sécuriser les emplois précaires.

Enfin , pour ce qui est du tourisme religieux et plus particulièrement le Pélerinage, il serait temps, dans un cadre libéral, que la totalité de l’opération soit traitée par les agences de voyages avec un contrôle strict du ministère de tutelle à l’instar de ce qui se fait dans d’autres pays.

Je suis personnellement persuadé que les messages ont été compris des deux cotés et qu’un climat de confiance a été établi dans le cadre d’un tourisme responsable.

Author: Fouzi ZEMRANI

Share This Post On

5 Comments

  1. Bravo FOUZI
    Trés bonne initiative, qui doit être imitée par les autres régions touristiques

    Post a Reply
  2. Chers amis,
    Félicitation pour cette initiative et pour l’esprit d’initiative de cette rencontre.
    Je pense que l’industrie du tourisme peut encore prétendre à de beaux jours. l’arrivée du PJD au pouvoir peut constituer une belle occasion pour apporter des changements structurels dans la profession
    Je prend pour exemple la Turquie. Ce pays dirigé par un parti conservateur (et modéré) continue d’enregistrer des scores en matière de tourisme qui nous font pallir 🙂
    L’arrivée du PJD au pouvoir ne fait que refléter une volonté populaire, et tant mieux ! Réjouissons nous de la démocratie et de la transparence de ces dernières élections, mais mobilisons nous avec objectivité et responsabilité pour consolider nous acquis et défendre notre avenir.
    Les femmes et les hommes politiques que nous avons choisi dans les urnes ont la responsabilité de défendre nos intérêts, et nous avons la responsabilité de les leur faire connaître.
    Notre différence est une chance, ces changements ont sont la force !

    Post a Reply
  3. Excellent article cher M.ZEMRANI, très bien écrit. Continuez ainsi.
    Cordialement, votre fille. 🙂

    Post a Reply
  4. Bravo ! Un très bon article, bien écrit,qui démontre avec un grand esprit d’analyse que le PJD malgré la terreur qu’il suscite n’a pas l’intention d’abandonner le secteur touristique qui est vital au Maroc.Merci pour cet article de fond,sur ce,m Zemrani,je vous salue.

    ATF

    Post a Reply
  5. Excellente initiative! Espérons que les bonnes volontés pré électorales ne s’évanouiront une fois au pouvoir.
    Soyons confiants.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *