1ères Journées du Tourisme

Le rideau est tombé sur le premier événement de la rentrée , événement initié par l’ONMT et auquel ont adhéré les professionnels du tourisme avec leurs composantes régionales et nationales.

A chaud, on peut dire que les objectifs escomptés ont été globalement atteint , en ce sens qu’il s’agissait de faire rencontrer les industriels du tourisme aux industriels tout court, et c’est là une première. D’un point de vue purement économique, cette rencontre est plus qu’enrichissante pour les acteurs des deux bords , les enjeux étant convergents à plus d’un titre et l’exercice très intéressant.

Sur le volet scientifique, je pense que les intervenants ont su convaincre le parterre des participants sur la nécessité d’adopter une démarche MICE dans la gestion de leurs ressources humaines, à savoir sortir du format classique de motivation adopté par la majorité des entreprises et qui repose généralement sur la prime au rendement,pour passer à une démarche participative basée sur l’écoute et les attentes des RH. Pour cela, il a été prouvé que le fait d’évoluer dans un environnement autre que l’entreprise, en faisant abstraction des relations hiérarchiques, peut donner des résultats très satisfaisants à moyen terme. En fait les collaborateurs sont remis en confiance et perçoivent leur appartenance à l’entreprise plus constructive.

Je regrette que l’autre volet du MICE, à savoir le marketing des produits n’a pas été développé durant cet atelier , bien qu’évoqué à maintes reprises par les intervenants. Nous avons donc , pour la prochaine édition le thème de ces journées dédiées au tourisme d’affaire.

Le sondage effectué en direct grâce aux moyens technologiques innovants mis en place ,a démontré que la grande majorité des participants(250), pensent que la destination joue un rôle prépondérant dans la réussite de l’événement, entendons par là, le lieu, l’accès, les infrastructures et bien sûr les intervenants dans la chaine de valeurs.

D’autre part, plus de 70% des sondés sont convaincus que l’intervention d’un interlocuteur unique est incontournable pour la maitrise de l’événement tant sur le plan qualitatif que sur le plan de la gestion du budget. Les agents de voyages spécialisés en MICE, encore appelés DMC ( Destination Management Company) ont acquis par leur expérience à l’international, une véritable expertise dans ce domaine et sont à même de répondre aux attentes des entreprises nationales en termes de services qui vont de la conception de l’événement à son exécution. L’idée du guichet unique n’est pas saugrenue mais le résultat d’une parfaite connaissance du circuit et d’un partenariat noué au fil des ans avec des prestataires ayant le sens de l’éthique et de la responsabilité.

L’agent de voyage DMC, travaille de plus en plus à livre ouvert avec ses clients , négociant au mieux pour leur compte et se rémunérant sur la base d’une marge convenue d’avance. Ce procédé à le mérite de jouer la transparence et de rassurer le client sur l’exploitation de son budget. De plus, l’assurance RCP obligatoire contractée par tous les DMC peut être exécutée à tout moment en cas de défaillance découlant d’un acte fortuit qui pourrait mettre en péril le résultat escompté.

Durant ces journées, les participants ont pu apprécier la qualité des prestations offertes par les partenaires chacun intervenant dans son domaine : hébergement, restauration, animation, éclairage, sonorisation, transport, communication…et prendre acte sur la maturité du produit MICE national. Ces journées ont été clôturées par un team building organisé dans l’arrière pays aux bords du lac de Lalla Takerkoust dans un site insolite et mettant en pratique ce qui a été développé en théorie la veille.

L’esprit d’équipe à prévalu dans une partition où chacun à su jouer dans son registre en donnant le meilleur de soi pour une réussite partagée.

Author: Fouzi ZEMRANI

Share This Post On

1 Comment

  1. Bravo les collègues. c’est un grand pas en avant sur beaucoup de points.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *